À propos

LA POLITIQUE AUX MARGES

Le laboratoire APP souhaite manifester son intérêt pour les formes minoritaires et minorisées du politique. Il souhaite s’inscrire comme relais et amplificateur de nouveaux modes d’explorations du monde social, et des nouveaux questionnements politiques qu’ils suscitent.

Le laboratoire s’investit
– à la fois dans le champ social, en s’intéressant aux manifestations et aux mobilisations d’acteurs et d’actrices dont la parole reste peu relayée et dont l’engagement politique présente un intérêt par les enjeux qu’ils soulèvent
– et à la fois au sein des disciplines universitaires, en portant son attention sur des méthodes de recherches originales, dont l’intérêt scientifique et pédagogique est clair mais reste peu valorisé face aux traditions académiques

Nous centrons notre réflexion sur :
1) des modes d’actions politiques peu légitimes mobilisés par les acteurs et actrices des mondes sociaux : infrapolitique, nouveaux mouvements sociaux, politique aux interstices
2) les chercheurs et chercheuses qui les étudient (l’action du chercheur, de la chercheuse et de sa recherche, les productions et effets de la recherche dans les mondes sociaux). Cela permet de mener des débats tant sur des questions de réflexivité que d’épistémologies.
3) des modes d’expressions artistiques et médiatiques minorés et/ou méconnus, et à leurs interpénétrations avec l’élaboration de nouveaux concepts politiques et scientifiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *